HYGIENE INTESTINALE


  • IRRIGATION COLONIQUE

L'irrigation colonique est un véritable toilette intégrale à grande eau de la totalité du côlon au moyen d'un appareil branché sur l'eau courante passant à travers des filtres. Cette eau est introduite dans le côlon par le rectum grâce à une canule à deux circuits qui lui permet d'entrer et de sortir sans que la personne ait à bouger.

Ce soin doit être effectué par un praticien compétent. II dure environ 40 minutes et permet le passage de plusieurs litres d'eau à la température du corps. Le praticien peut interrompre la sortie de l'eau pour favoriser sa pénétration dans les sinuosités du côlon, provoquant ainsi une meilleure évacuation.

L'irrigation colonique est une technique assez fine. Idéalement, pour en avoir tout le bénéfice, il faut la faire précéder d'un massage relaxant. Des peurs ou des préjugés à l'égard de la technique peuvent être en effet à l'origine de spasmes et l'eau ne s'écoulera pas facilement.

Quelle est l'efficacité d'une irrigation colonique ?

L'eau circulant dans la totalité du côlon, une irrigation colonique nettoie et détoxique en profondeur ses muqueuses. Elle décolle les vieux débris et peaux mortes logés dans les plis ou incrustés dans la paroi et les évacue, ainsi que les matières dures, qu'elle ramollit. Elle débarrasse le côlon de déchets qu’y stagnent parfois depuis des dizaines d'années.
Les lavements et irrigations coloniques ne sont pas une panacée, mais il est intéressant d'y recourir en complément d'autres techniques ou traitements.

Que sort-il du côlon lors d'une irrigation ?

Il est difficile d'imaginer la quantité de déchets contenue dans le côlon et les formes sous les quelles ils se présentent, tant qu'on n'a pas fait l'expérience d'un lavement ou d'une irrigation colonique. Il faut quelques irrigations coloniques avant de pouvoir croire à la description d'lrons : Au début, vous verrez sortir des mucosités grises ou  brunes. Elles peuvent avoir la texture d'une méduse ou du blanc d'oeuf. Elles s'étirent comme du caoutchouc et sentent extrêmement mauvais. Parfois, on peut apercevoir des vers minuscules et des parasites. Finalement, vous éliminerez les matières fécales sèches et pourries que vous portez en vous depuis de nombreuses années. Elles sont aussi noires que l'encre. Parfois elles forment des morceaux de plusieurs mètres de long. Certaines personnes âgées éliminent de grandes quantités qui peuvent remplir un baquet de 10 litres... une vie entière de déchets non éliminés ! Les gens ne cessent d'être étonnés de tout ce qu'ils transportent à l’intérieur de leur corps.

L'irrigation colonique présente-t-elle des risques ?

Pratiquées sans excès et par un praticien expérimenté, les irrigations coloniques ne  ressentent aucun danger pour l'organisme. Dès que le patient éprouve une sensation pénible, le praticien fait évacuer l'eau, évitant tout problème.
II n'y a pas non plus de risque de détruire la flore intestinale, dont une partie seulement est évacuée avec les déchets intestinaux. Les   bacilles restant, qui sont les hôtes des villosités intestinales, re colonisent le côlon en quelques heures (contrairement à ce qui se  passe lors de l'absorption d'un antibiotique oral : il tue tous les bacilles du tractus gastro-intestinal pour une durée de plusieurs jours à   plusieurs semaines). La pression de l'eau n'étant jamais forte, on ne risque pas de perforer la paroi du côlon dans un lieu de moindre résistance. L'eau cru le dans le rectum, le sigmoïde, le côlon descendant, l le côlon transverse, le côlon ascendant et le caecum, sans pénétrer dans l'intestin grêle qui est protégé contre tout reflux par la valvule iléo-caecale. Les maladies intestinales ne constituent pas une contre-indication. La colite, par exemple, est due à L’irritation des muqueuses intestinales par des selles dures non évacuées ou d'autres déchets en état de putréfaction. Les lavements ou les irrigations coloniques vont délivrer l'organisme de ces selles dures et de ces déchets putréfiés et ramener ainsi la paix dans le côlon. La colite disparaîtra comme par enchantement et ne réapparaîtra pas, à condition de rééquilibrer aussi · le mode alimentaire qui en est la première cause.

A quel âge été quelle fréquence peut-on effectuer une irrigation colonique ?

Les irrigations coloniques s'adressent aux adultes sans limitation d'âge. Un enfant étant en principe moins intoxiqué, quelques lavements ou douches rectales suffisent chez lui pour rétablir la situation. II est souhaitable d'en effectuer une ou plusieurs (sous forme de cure) à chaque changement de saison. Il ne s'agit toutefois pas d'une règle générale, chacun étant à même d'évaluer son besoin, selon son état de santé à un moment donné.

Doit-on se préparer à une irrigation colonique ?

De préférence, ne pas manger dans les 24 heures précédant l'irrigation colonique. Eventuellement, prendre quelques fruits ou des crudités. Dans tous 1es cas, il est capital d'être à jeun 12 heures avant 1'irrigation.  A la suite d'un colonique, il est bien de manger très peu, en évitant les aliments ayant tendance à fermenter dans le côlon comme les haricots, 1es farineux, les choux cuits et les oignons. Pour mieux ramolir les vieilles matières fécales qui stagnent dans le côlon, i1 est conseillé de suivre une cure de psyllium durant 7 à 10 jours avant l'irrigation. Riches en mucilage, les graines de psyllium gonflent dans l'eau. Lorsque ce mélange mouillé et gluant traverse 1'intestin, il adhère à la paroi du côlon, y retient l'humidité, amollit et détache
les matières fécales et le mucus durcis et colés. Le mode d'emploi est d'une cuillerée à café pour 2 d1 d'eau. Laisser tremper durant 1heure. Boire le mélange environ 3 heures après le repas du soir (minimum 2 heures) et le matin à jeun,1 heure avant le premier repas ou 2 heures après. Cette préparation permet une meilleure élimination tout en évitant une éventuelle irritation des muqueuses intestinales. I est très bon de procéder à des lavements avant et après une irrigation colonique, comme préparation et continuation du traitement. Le psyllium peut être remplacé par d'autres produits d'origine américaine que l'on trouve sur le marché. Ce sont des nettoyeurs intestinaux composés de bentonite (terre argileuse), de psyllium et de pectine (mucilage extrait des pépins de pommes).

Quelle est la différence d'efficacité entre un lavement et une irrigation colonique ?

Le lavement constitue un moyen de prévention, il permet d'obtenir de bons résultats face à des affections peu importantes, passagères, des crises aiguës qui sont en réalités des signaux ' Son ' d alarme. action, même renforcée par celle du café, n'est pas aussi profonde que celle d'une irrigation colonique. Cette dernière est plus efficace par la quantité d'eau utilisée et la durée du traitement, qui lui permettent de s'adresser à des affections parfois graves.

Quel est 1'effet de l'épuration du côlon sur la santé générale ?

Pour jouir d'une bonne santé, doit être vidé des déchets accumulés et la  paroi intestinale délivrée des matières excrémentielles qui empoisonnement tout I’organsme, par les plasmas circulants et les germes infectieux qui filtrent à travers les membranes, poreuses comme du papier buvard, ou qui passent franchement à travers les brèches (lésions) causées par l'inflammation, affirme le Dr Ferrandiz.      Lorsque le côlon a éliminé une grande partie des vieux déchets qui l'encrassaient, l'organisme en bénéficie immédiatement. II absorbe mieux les substances nutritives indispensables. Par la même occasion, le courant sanguin n'est plus envahi par une quantité de toxines provenant du côlon.
 L'amélioration de l'état de santé procurée par l'épuration du côlon se manifeste par de nombreux signes :
 

Détoxiqué, le corps devient plus sensible aux nouvelles substances toxiques qui y pénètrent ou s'y forment et se défend donc mieux. A l'inverse, il est plus à même de bénéficier des substances bienfaisantes et réagit plus vite aux remèdes.

SUITE